Actualité Condensé

Actualités du 13 octobre : Bande de Gaza, Kenya, Trump et l’Iran, Affaire Ferrand, UNESCO…

Aujourd’hui on est vendredi 13 ! Alors si craignant la mauvaise nouvelle vous avez passé votre journée loin de toute source d’information, voilà un récap’ ! 

Apaisement sur la bande de Gaza

Le Hamas, qui a pris le contrôle de la bande de Gaza par la force en 2007, a accepté de rendre la gestion des affaires publiques à l’Autorité palestinienne (AP). Cet accord marque une première étape dans la restitution totale de la gouvernance de la bande de Gaza à l’Autorité palestinienne. Une nouvelle réunion est prévue le 21 novembre et d’ici le 1er décembre, l’AP doit avoir repris entièrement la main sur la bande de Gaza.

« Le but final, c’est un seul gouvernement, une seule loi et une seule force », confie au Monde Majdi Al-Khaldi, conseiller diplomatique, de Mahmou Abbas, président de l’Autorité palestinienne.

La réaction du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, à lire dans Le Point

Trump « décertifie » l’accord iranien

Donald s’est prononcé aujourd’hui, comme la loi l’y oblige, sur l’accord nucléaire iranien qu’il ne cesse de dénoncer depuis son entrée en politique. Le Président des Etats-Unis a refusé de certifier l’accord. C’est-à-dire qu’il a refusé de valider le fait que l’Iran respecte ses engagements et/ou que l’accord est vital pour les Etats-Unis. Donald Trump n’a cependant pas demandé à en sortir. Cette procédure lui permet ainsi de laisser au Congrès la décision de revenir ou non sur l’accord et d’infliger des sanctions à Téhéran.

A relire : L’article du Monde sur la signature des accords en 2015

Richard Ferrand blanchi !

Le Parquet de Brest a classé sans suite l’affaire des Mutuelles de Bretagne qui concernait Richard Ferrand, chef de file des députés LREM. Cette accusation de favoritisme dans un montage immobilier lui avait coûté sa place de ministre de la Cohésion des territoires dans le gouvernement d’Édouard Philippe.

A lire aussi : Le rappel des faits de LCI

Audrey Azoulay présidente de l’Unesco

L’ancienne ministre de la Culture, Audrey Azoulay, a été élue par le conseil exécutif directrice générale de l’UNESCO (Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture). Si les 195 états membres de l’UNESCO valident son élection le 10 novembre prochain, elle gardera ce mandat pendant 4 ans.

« Des anomalies de fixations » à Amiens

Les premières expertises, demandées par le parquet d’Amiens, ont révélé des « anomalies dans les modalités de fixation de la barrière métallique dégradée » du stade de la Licorne (Amiens). Cette barrière avait cédé lors d’un match le 30 septembre dernier, blessant 29 supporters lillois. Une information judiciaire contre X a été ouverte pour rechercher « les éventuelles responsabilités ».

Kenya : Les manifestations font DEUX morts

Deux manifestants de l’opposition au président Uhuru Kenyatta sont morts aujourd’hui sous les balles de policiers, pendant une manifestation interdite à Bongo.

Il y a deux jours, Raila Odinga, leader de l’opposition, annonçait son retrait du scrutin du 26 octobre. Lui et ses partisans réclament le report du scrutin et une réforme en profondeur de la Commission électorale, qui avait validé le scrutin du 8 septembre en faveur de Kenyatta, malgré des irrégularités.

Pour aller plus loin l’édito du Courrier International

#ActuCool  Manchots 1 – 0 Mines Andes Iron

Les manchots de Humboldt – une espèce menacée de disparition – ou plutôt les défenseurs de ces animaux, ont remporté aujourd’hui une bataille acharnée. Ils sont parvenus à stopper un vaste projet de construction d’une mine de fer et de cuivre à ciel ouvert, pour préserver la Réserve nationale des manchots de Humboldt au Chili, seul endroit où ils se reproduisent.

Et sinon dans l’actu :

  • Les obsèques de Jean Rochefort, premier acteur césarisé de l’Histoire, ont eu lieu aujourd’hui à l’Église Saint-Thomas-d’Aquin de Paris
  • Le procès en appel de l’affaire Fiona a été suspendu par le président de la Cour d’assises, après que les avocats de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf ont quitté la salle
  • Selon la police italienne, le président du PSG, Nasser Al-Khelaïfi a prêté une villa en Sardaigne à un cadre de la Fifa pour obtenir les droits télé de la Coupe du monde

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up