Actualité Sciences

ActuScience : « Monsanto Papers », ondes gravitationnelles, ( … )

Divague revient sur l’actualité scientifique de la semaine : le retour de Thomas Pesquet, enquête « Monsanto Papers », nouvelle détection d’ondes gravitationnelles,  résumé de l’essentiel.

Le retour de Thomas Pesquet

Après cent-quatre-vingt-seize jours à bord de la Station spatiale internationale (ISS), l’astronaute français Thomas Pesquet a atterri vendredi dans les steppes du Kazakhstan avec son coéquipier russe Oleg Novitski. Il est à présent à Cologne, au centre européen des astronautes, où il va progressivement se réadapter à la gravité terrestre. Au cours de ces six mois passés à l’ISS, l’astronaute a  non seulement réalisé une série de photos de notre planète impressionnante mais il avait également en charge plus de cinquante expériences scientifiques pour le compte de l’Agence spatiale européenne (ESA), le Centre national d’études spatiales (CNES) et la NASA.

Nouvelle détection d’ondes gravitationnelles

Une nouvelle observation d’onde gravitationnelle, des infimes ondulations de l’espace temps, a été détectée par les interféromètres laser américains LIGO. C’est la troisième détection en deux ans, une nouvelle fois due à la fusion de deux trous noirs. Ces derniers, trente fois plus lourds que le soleil, mais cinq-cents fois plus petits, ont donné naissance à un nouveau trou noir, plus léger que la somme des deux trous noirs pris séparément. Cette énergie perdue a distordu l’espace-temps, ce qui a engendré des ondes gravitationnelles détectables depuis la Terre.

L’atrazine, pesticide interdit en France mais exporté vers d’autres pays

L’affaire a été révélé par l’ONG Public Eye qui s’est procurée des documents confidentiels : l’atrazine, pesticide interdit en Europe depuis 2004, est produit par la firme suisse Syngenta à destination de certains pays comme l’Argentine, le Brésil la Chine ou l’Inde ainsi que de nombreux pays africains. Ce pesticide est notamment lié à des maladies chroniques comme la maladie de Parkinson. L’ONG accuse la France et l’Italie, qui ont tous deux exporté des pesticides interdis sur leur territoire, de violer la convention de Bâle ainsi que celle de Bamako.

« Monsanto Papers »

Stéphane Foucart et Stéphane Horel, deux journalistes du Monde ont réalisé une enquête de longue haleine sur les « Monsanto Papers ». Dans cette enquête on apprend par quelles stratégies la firme américaine a tenté de décrédibiliser par tous les moyens le Centre international de ­recherche sur le cancer (CIRC) qui a classé le glyphosate, pesticide phare de Monsanto, comme cancérigène probable. Les différents volets de cette enquête sont à retrouver sur le site du Monde.

En plus cette semaine :

Côté anecdotes :

Des chercheurs anglais voudraient mettre au point des journaux interactifs comme on peut en apercevoir dans les films Harry Potter. Ce projet nommé « Papier nouvelle génération » a reçu une subvention de 1,17 million de livres ;

La ville de Paris est candidate à l’organisation de l’édition 2022 du Congrès International des Mathématiciens qui a lieu tous les quatre ans et qui décerne, entre autres, la médaille Fields. Réponse en juillet 2018 ;

Des scientifiques ont annoncé dans Scientific Reports que des micro-plastiques sont retrouvés dans les sels de table de dix-sept marques issues de huit pays.

A voir / à lire :

L’histoire de l’univers condensée en un an → à lire sur Le Monde.

Comment peut-on après un coma parler une langue jamais apprise ? → à lire sur Science et Avenir.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up