Arts Cinéma

La Belle et la Bête : une romance intemporelle

Mercredi 22 mars est sorti dans les salles, le film live tant attendu de La Belle et la Bête. Ce nouveau conte des temps modernes, fidèle à l’histoire originale, se révèle être la meilleure adaptation cinématographique de l’indémodable Disney… Retour sur l’évolution tout en magie, de l’histoire éternelle.

Il était une nouvelle fois…

Disney semble être tombé dans la nostalgie de ces grands classiques en nous offrant depuis quelques années, un retour aux sources. Avec Maléfique en 2014 ou encore Cendrillon en 2015, Disney réveille tous les ans les souvenirs de notre enfance. Cette avalanche de remakes espère séduire une fois de plus, les enfants devenus adultes en ancrant dans le réel des histoires dignes des plus grands contes de fées.

Après le succès du film live Le Livre de la jungle de Jon Favreau, sorti en 2016, c’est au tour de la Belle et la Bête, de nous émerveiller, une nouvelle fois…

Une romance enchantée

Cette romance féerique, attachée à la réalité du dessin-animé, nous transporte au cœur d’un véritable conte de fées. Bill Condon réussi un challenge risqué, celui de moderniser ce Disney pourtant bel et bien indémodable. Retranscrit dans le réel, La Belle et la Bête réinvente l’histoire idyllique de Belle (Emma Watson) et Gaston (Luke Evans), illustres personnages de toute génération.

Empreints de réalisme, les objets enchantés prennent vie au rythme des prises de vues réelles. Les décors, sublimés par une mise en scène romanesque, apportent une grandeur esthétique à l’histoire. Visuellement, le film est une pépite esthétique, bel et bien à la hauteur du dessin-animé de Gary Trousdale et Kirk Wise. La magie opère…

Depuis la version originale de 1991, de nombreux films live de La Belle et la Bête ont vu le jour. C’est le cas notamment de la version de Christopher Gans avec Vincent Cassel et Léa Seydoux, sortie en 2014. Cette dernière, loin d’être fidèle à l’œuvre principale, a surtout connu une retombée pour le moins décevante.

Ainsi, La Belle et la Bête de Bill Condon se démarque de ces remakes décevants, en transportant littéralement le spectateur au cœur d’une comédie proprement musicale. Ce conte moderne nous plonge dès les premières notes, au cœur de la magie de Disney. La scène finale, bercée par l’illustre chanson Beauty and The Beast, nous emporte vingt-cinq ans plus tôt, au cœur de cette histoire éternelle…

Curieuse, intrépide, audacieuse et intelligente, telle est la définition même du personnage de Belle. Mais qui mieux que Emma Watson pour interpréter ce rôle ? Adepte des films fantastiques, la jeune actrice apporte une véritable modernité à ce personnage. C’est avec fraîcheur et naturel qu’elle épouse parfaitement ce rôle, qu’elle définie ainsi :

Non seulement c’est un classique de mon enfance, mais Belle représente un symbole considérable à mes yeux. Ce personnage, créé en 1740 est l’une des premières féministes.

L’art sur toutes ses formes

Adapté du conte de Gabrielle-Suzanne de Villeneuve, publié en 1740, La Belle et la Bête de Bill Condon, apparaît comme étant une adaptation cinématographique certes, mais également littéraire. En effet, nous constatons dans ce film, une véritable dimension historique, principalement présente dans la littérature. Plongé dans le tourment du beau XVIIIe siècle, le film La Belle et la Bête s’ancre dans l’univers intellectuel des Lumières.

Que ce soit à travers les décors du petit village français et du luxueux château, ou des costumes typiques des représentations sociales du XVIIIe siècle, ce conte moderne n’est pas simplement une romance idyllique, mais c’est également une réflexion sur les apparences et les différences sociales de l’époque.

Fidèle à la version originale, La Belle et la Bête de Bill Condon ne transforme pas l’œuvre de Disney mais apporte une nouvelle dimension, plus réaliste. Ce nouveau conte moderne, déjà applaudi par les médias et les spectateurs, est l’incontestable preuve que La Belle et la Bête est une romance intemporelle.

La Belle et la Bête : Bande Annonce

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up