Arts Musique

Jorja Smith : le groove vient d’Outre-Manche

Elle a tout juste vingt ans et son talent reste, pour le moment, très confidentiel. Mais Jorja Smith est l’une des artistes qui monte au Royaume-Uni. Divague vous dit pourquoi il faut suivre de très près cette nouvelle voix soul.

Originaire de Walsall, en Angleterre, la jeune Jorja Smith s’initie au chant au collège, puis au lycée. A cette époque (pas si lointaine pour la jeune femme), elle fait partie d’un collectif de musique, OGHORSE, qui diffuse ses morceaux sur Soundclound. Elle y fait ses premières armes en tant que chanteuse, notamment sur le très chill Weed Control de Chinky Piff. Mais c’est en janvier 2016, il y a un peu plus d’un an, que Jorja sort son premier titre en solo, le superbe Blue Lights, qui marque le début d’une ascension éclaire. Suit A Prince, en featuring avec son compatriote, le rappeur Maverick Sabre.

UN PARRAIN MUSICAL QUI EN IMPOSE…

Jorja a beaucoup, beaucoup de talent, et ça n’a pas échappé à certains. En juillet 2016, le rappeur Drake fait un premier clin d’oeil à la jeune Britannique, désignant son morceau Where Did I Go? comme son track préféré du moment dans un article du magazine américain Entertainment Weekly. Une référence de poids, qui offre à Jorja une audience élargie : sur YouTube, le morceau a plus de 5 millions de vues. 

Mais la relation entre Jorja et Drake ne s’arrête pas là : dans son dernier album More Life, le Canadien l’invite sur deux titres, Jorja Interlude et Get It Together. Une belle opportunité de faire découvrir sa voix au grand public, au coeur d’un album où se bousculent les featurings impressionnants : Skepta, Sampha, Kanye West, Travis Scott, PartyNextDoor… Miss Smith est décidément en très bonne compagnie.

MAIS SURTOUT UNE VOIX ET UN PLUME UNIQUES…
La chanteuse a 20 ans… et il faut le savoir pour le croire ! Amplitude vocale, technique, maîtrise de son timbre… la voix de Jorja oscille entre jazz, soul et R’n B’. Pour la BBC, elle est un croisement parfait entre Amy Winehouse, Lauryn Hill et Rihanna. 

Jorja explore au fil de ses titres différents univers musicaux, penchant toujours vers le neo soul mais ouverte et surtout capable de tout. Auteur compositeur interprète, la jeune femme met également un point d’honneur à participer de très près à la réalisation de ses vidéos. Dans Teenage Fantasy, elle est joue les lolita dans un film noir et blanc qui rappelle tout à la fois Audrey Hepburn, Alfred Hitchcock et La Traversée de Paris.

Pour le morceau Beautiful Little Fools, inspiré de Gatsby le Magnifique, Jorja interprète une galerie de personnages féminins représentants différentes classes sociales. Les paroles de ce titre (sorti à l’occasion de la Journée internationale des Droits de la Femme) évoquent les difficultés et restrictions imposées aux femmes. Une référence à une déclaration de Daisy Buchanan, le personnage de Fitzgerald, parlant de sa fille : “I hope she’ll be a fool – that’s the best thing a girl can be in this world, a beautiful little fool.” * 

La Britannique avait tout juste 16 ans lorsqu’elle a écrit cette chanson.

Jorja ne se contente donc pas d’écrire de belles mélodies et d’y poser sa voix suave. Elle délivre aussi, sur Blue Lights, une réflexion nuancée, inspirée de ce qu’elle a connu et vu à Walsall, sur le rapport aux forces de l’ordre, la culpabilité, l’engrenage insidieux de la violence… Un message qu’on retrouve dans le clip, un “commentaire social (…) une histoire parmi celles que j’ai écrites, qui avec un peu de chance, fera réfléchir les gens”, dit-elle.

Vingt ans et à son actif six featurings, six singles solo,  un EP, Project 11, qui comprend quatre titres… mais toujours pas d’album. Et pour le moment, rien n’indique une sortie imminente. Que faut-il attendre de Jorja maintenant ?

L’Anglaise sera en tournée au Royaume-Uni, avec Mahalia, un autre bijou de la nouvelle scène britannique, pour huit dates déjà sold out en février 2018.

Il faudra donc prendre son mal en patience. En attendant Divague vous conseille fortement d’écouter en boucle toute la musique que Jorja Smith nous a déjà offert. Il est impossible de s’en lasser.

* “J’espère que ce sera une idiote – c’est la meilleure chose qui puisse arriver à une fille dans ce monde, d’être une belle petite idiote.”

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up