Actualité Condensé

L’actualité du 14 mars : Brexit, François Fillon, Le Pen (…)

C’est l’heure de ta revue de presse quotidienne assurée par Divague !

Brexit : Theresa May peut enclencher la procédure de divorce avec l’Europe

Hier soir, le Parlement de Westminster a adopté le projet de loi qui autorise la première ministre Theresa May à activer le Brexit. En d’autres termes, la ministre va pouvoir entamer deux ans de négociations pour conduire l’Angleterre à sa sortie de l’Union Européenne. Elle a jusqu’a fin mars pour lancer cette procédure.

Du nouveau dans l’affaire Fillon

Les enfants de François Fillon, Marie et Charles, auraient reversé une part de leurs revenus quand ils étaient collaborateurs parlementaires. On chiffre 33 000 euros la part versée par Marie Fillon et 30% l’autre part qui correspondrait au salaire de Charles Fillon. Selon les avocats de la famille, cet argent a été transféré pour le remboursement du mariage de Marie Fillon ainsi que le loyer et l’argent de poche de Charles.

François Fillon a été mis en examen aujourd’hui pour « détournements de fonds publics, complicité et recel d’abus de biens sociaux et manquement aux obligations de déclaration à la Haute Autorité pour le transparence de la vie publique ». L’audition devait être pour plus tard mais elle a finalement été avancée. François Fillon maintient tout de même sa course pour les élections présidentielles de 2017.

Jean-Marie et Marine Le Pen soupçonnés d’avoir sous évalué leur patrimoine

Selon Le Monde, les Le Pen sont concernés par deux procédures de redressement fiscal. L’une s’intéresse à leur domaine de Montretout à Saint-Cloud et l’autre à la maison familiale des Le Pen à Reuil-Malmaison. Dans ces deux affaires, ils sont donc soupçonnés d’avoir sous évalué ce patrimoine à hauteur de 60% ce qui leur a permis notamment d’éviter de payer l’ISF.

La Cour de justice européenne se positionne sur le port du voile en entreprise

La Cour de justice européenne s’est concentrée sur le cas de deux femmes musulmanes, en France et en Belgique, qui pensaient avoir été victimes de discriminations sur leur lieu de travail en raison de leur appartenance religieuse. Selon la Cour aucune règle n’indique que le port visible de « tout signe politique, philosophique ou religieux » peut constituer une discrimination directe dans une entreprise. La neutralité au sein du travail est donc prônée pour que les employés soient traités de la même façon. Cependant, elles se positionnent sur le fait qu’il est possible qu’il existe des discriminations indirectes.

 

#ActuCool : Mélanie Ségard présente dans le journal météo de France 2 à 20h35

Grâce à l’Unapei et après avoir reçu plus de 200 000 like sur la page Mélanie peut le faire, Mélanie Ségard se retrouve ce soir pour présenter la météo sur France 2. Son objectif est simple : devenir présentatrice météo et être considérée comme n’importe quelle autre personne. Elle recevra également un parcours d’apprentissage.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up