Actualité Condensé

L’actualité du 30 mai : Législatives, Julian Assange, Marielle de Sarnez, L214 (…)

Bonjour à toutes et à tous, ce soir dans la revue de presse Divague, on s’intéresse aux premières stratégies mises en place pour les législatives, au « cas » Marielle de Sarnez, à la mise en examen d’Édouard Balladur, à Julian Assange et à la dernière dénonciation de l’association L214. Ensuite, direction les étoiles grâce à l’interview de Thomas Pesquet, quelques jours avant son grand retour. On termine avec un point sport et une actu cool venue de Manchester.

Édouard Balladur, mis en examen

Dernier volet en date de l’affaire Karachi, qui dure depuis 20 ans : mardi 30 mai, Édouard Balladur a été mis en examen par la commission d’instruction de la cour de justice de la République. L’ancien premier ministre de François Mitterrand est soupçonné de complicité de détournement de fonds publics, lors de la campagne présidentielle de 1995.

À lire sur Le Monde

Législatives : tout faire pour bloquer le FN

Christophe Castaner, porte parole du gouvernement, a affirmé que les candidats aux législatives portant l’étiquette de La République en marche (LREM), se désisteraient « partout où le risque du Front national est présent ».

La veille, François Baroin, chef de file LR pour les législatives, avait déjà prôné « le désistement » en cas de victoire possible du FN. Il espérait aussi que LREM et le Parti socialiste (PS), suivent sa démarche, celle-ci n’étant que personnelle pour l’instant (le bureau politique LR ne se réunira qu’au soir du premier tour des législatives pour décider des stratégies à adopter.) 

À lire dans Le Lab politique d’Europe 1

Encore une affaire d’emplois fictifs ?

Le Parisien du jour fait état de l’ouverture, le 22 mars dernier, d’une enquête préliminaire visant 19 eurodéputés de droite, de gauche et écologistes, dont l’actuelle ministre des Affaires européennes, Marielle de Sarnez. Elle est soupçonnée d’avoir embauché une assistante payée par le Parlement européen mais qui travaillait au sein de sa formation. La principale intéressée a démenti et assure que le contrat de travail de son ancienne assistante a été validé et approuvé par le Parlement européen.

À écouter et à voir sur Europe 1

Julian Assange toujours accueilli par l’Équateur

Lenin Moreno, président fraîchement élu de l’Équateur, a déclaré ce lundi, que le pays continuera d’offrir l’asile dans son ambassade de Londres à Julian Assange. Le hacker y est réfugié depuis 2012 pour échapper à un mandat d’arrêt européen.

À lire sur RTBF

Interview en direct de l’espace

L’astronaute français Thomas Pesquet, qui prépare son retour sur terre, a accordé une interview à l’AFP… en direct de l’espace. Pendant un peu moins de 30 minutes, l’astronaute a répondu aux questions des journalistes sur son retour « à la vie normale sur terre » ou sur ses expériences dans la station spatiale internationale. Après 6 mois dans l’espace, il affirme que les « objectifs principaux de la mission ont été remplis. » Retour prévu vendredi au Kazakhstan.

La vidéo à (re)voir ici

L214 interpelle Panzini

L’association de défense des animaux dénonce dans une nouvelle vidéo les conditions d’élevage de poule dans une exploitation de Vendée. Les volailles sont « dans un état déplorable et des conditions sanitaires exécrables ». L’association demande au groupe Panzani, qui se fournit dans cette exploitation selon l’association, « de prendre ses responsabilités ». La marque assure n’avoir « jamais reçu de produit de l’élevage incriminé. »

Au même moment, plusieurs acteurs de la grande distribution (Système U, Lidl, Monoprix ou Intermarché) ont annoncé vouloir ne plus utiliser d’œufs issus de poules élevées en cages d’ici 2020.

À lire sur La Dépêche

Sport

Ernesto Valverde, entraineur du Barça

Après quatre ans passés à Bilbao, Ernesto Valverde, technicien reconnu en Espagne a été nommé entraîneur du FC Barcelone. En deux ans (durée de son contrat), le successeur de Luis Enrique aura une double mission : moderniser l’équipe catalane et ramener le FC Barcelone au sommet du football européen.

À lire sur Les Echos

Malaise à Roland Garros

Le joueur français Maxime Hamou, éliminé dès le premier tour du tournoi, s’est néanmoins fait remarquer aujourd’hui… par ses attitudes déplacées. Tout d’abord, lors de son match, il s’est agacé contre l’arbitre de chaise. En conférence de presse, il a répondu aux questions tout en s’empiffrant de chips. Mais le plus gros malaise intervient lorsque le joueur, interviewé en direct par Maly Thomas sur le bord des courts, saisit la journaliste et tente de l’embrasser à plusieurs reprises sans son consentement. La journaliste d’Eurosport confie au Huffigton Post : « si ce n’était pas du direct, je lui aurais collé une droite ».

A lire sur Huffigton Post

#ActuCool : l’humour pour panser les plaies des Mancuniens

 « Au lieu de pleurer, ça fait du bien de rire, c’est une manière de dépasser ce qui est arrivé. Et c’est communicatif, ça aide aussi les autres ». C’est grâce à l’humour que les britanniques se remettent de l’attentat qui a frappé Manchester le 22 mai dernier. Une positive-attitude qui met du baume au cœur et qui montre une fois encore que le terrorisme ne nous empêchera pas de vivre.

À lire sur Le Parisien

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up