Actualité Condensé

L’actualité du 4 avril : Syrie, Turquie, Polanski (…)

Divague fait le tour de l’actualité de la journée : de l’attaque au gaz toxique en Syrie au procès de journalistes en Turquie en passant par le nouveau billet de cinquante euros, sans oublier le FNUAP et Roman Polanski. 

Syrie : 58 morts dans une attaque au gaz toxique.

Une frappe aérienne a émis un « gaz toxique » dans la ville rebelle de Khan Cheikhoun, dans la province d’Idleb, au nord-ouest de la Syrie. Le bilan s’élève à 58 morts, dont 11 enfants, et près de 170 blessés selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). L’opposition syrienne a appelé le Conseil de sécurité de l’ONU à ouvrir une enquête immédiate, affirmant que l’attaque avait été menée par le régime de Bachar al-Assad.

De son côté, la France a demandé « la convocation d’une réunion d’urgence du Conseil de sécurité de l’ONU ». Le président de la République, François Hollande, dénonce cette attaque et pointe la « responsabilité » de Bachar al-Assad.

« Comme en 2013, Bachar al Assad compte sur la complicité de ses alliés pour bénéficier d’une impunité intolérable. Ceux qui soutiennent ce régime peuvent une nouvelle fois mesurer l’ampleur de leur responsabilité politique, stratégique et morale. » – François Hollande

L’armée syrienne quant à elle « dément catégoriquement » être responsable de l’attaque.

Roman Polanski ne pourra pas retourner aux Etats-Unis sans être inquiété

Une quarantaine d’années après les faits, le cinéaste franco-polonais Roman Polanski voulait revenir aux Etats-Unis sans être menacé d’emprisonnement. Il est accusé d’avoir drogué puis violé une fille de 13 ans en 1977 dans la maison de Jack Nicholson. Il avait admis la relation sexuelle nié les autres chef d’accusation. Ce lundi, un juge américain a rejeté sa demande. Une décision judiciaire qui implique qu’il pourra être arrêté s’il remet les pieds sur le sol américain.

Plus un dollar américain pour le FNUAP

Le gouvernement américain va arrêter de financer le Fonds des Nations unies pour la population (FNUAP). Les 32,5 millions de dollars de l’exercice budgétaire 2017 seront donc attribués à d’autres programmes de santé mondiaux.  Les Etats-Unis accusent l’agence de l’ONU de cautionner des pratiques de planning familial « coercitives » incluant le recours forcé à l’avortement en Chine.

Un nouveau billet de 50 euros pour déjouer la contrefaçon

Ce mardi 4 avril, un nouveau billet de 50 euros est mis en circulation dans les dix-neuf pays de la zone euro. Il sera imprimé au total à 6,5 milliards d’exemplaires, dont un milliard sera imprimé à Chamalières, en France. Ce nouveau billet devrait garantir une meilleure protection contre la contrefaçon.

Turquie : les journalistes de Cumhuriyet ne sont pas au bout de leurs peines

Dix-neuf collaborateurs du journal Cumhuriyet, opposé au président Recep Tayyip Erdogan, sont menacés de lourdes peines de prison par des procureurs turcs. Ils sont accusés de soutenir des organisations « terroristes » comme le Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK, séparatistes kurdes), la mouvance du prédicateur Fethullah Gülen accusé d’avoir orchestré la tentative de putsch du 15 juillet, ou encore le DHKP-C (groupuscule d’extrême gauche). Ils risquent entre 7 et 43 ans de prison. Parmi ces journalistes, Akin Atalay, le patron de Cumhuriyet, ainsi que son rédacteur en chef, Murat Sabuncu et son prédécesseur, Can Dündar.

D’après l’Association des journalistes de Turquie (TGC), depuis la tentative de coup d’Etat du 15 juillet, 170 organes de presse ont été fermés, 105 journalistes placés en détention et 777 cartes de presse annulées.

ActuCool : le premier parc hydrolien au large de Cherbourg

Le premier parc hydrolien marin français verra bien le jour, après l’accord de l’Etat français. Ce projet, baptisé Normandie Hydro, devrait couter 112 millions d’euros, dont environ 50 millions d’euros de subventions. Il sera construit par le groupe de construction navale DCNS et EDF dans le raz Blanchard, au large de Cherbourg.

Le parc sera constitué de sept turbines sous-marines pour transformer les courants en électricité et produirait l’équivalent de la consommation électrique annuelle de 10 000 à 13 000 personnes, d’après DCNS. Ce parc dit « pilote » constitue une expérimentation de cette technologie pour le moment peu mature avant le lancement de véritables fermes commerciales. DCNS table sur une mise en service en 2019.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up