Sport

L’agenda sportif d’août 2017

C’est durant ce huitième mois de l’année que les principaux championnats nationaux vont reprendre leurs droits. Entre compétitions européennes et mondiales, et reprises, le mois d’août risque d’être chargé … 

Football : reprise des championnats nationaux

Pour Monaco, Chelsea, le Real Madrid, la Juventus et le Bayern Munich, c’est l’heure de remettre le titre, conquis en mai dernier, en jeu. Dès ce mois d’août, les équipes des cinq grands championnats nationaux vont de nouveau croiser le fer. Une nouvelle saison, de nouveaux joueurs, de nouvelles équipes. La saison football repart de plus belle, pour le bonheur des fanas du ballon rond ! Surtout quand on sait que Neymar vient de signer au PSG…

Dates des reprises : France, le 04/08 ; Angleterre, le 12/08 ; Espagne, le 20/08 ; Italie, le 19/08 ; Allemagne, le 19/08.

Monaco et Paris se livreront une lutte sans merci. (AFP PHOTO / FRANCK FIFE)

Rubgy : retour du Top 14

Parce qu’il n’y pas que les clubs de football qui refoulent les terrains, la première journée du Top 14 se déroulera le 26 août. Quelques mois après la mémorable victoire de Clermont en finale, le Bouclier de Brennus sera de nouveau la principale convoitise des colosses du championnat français.

Première journée : Montpellier – Agen, Racing – Castres, Brive – La Rochelle, Bordeaux-Bègles – Clermont, Toulon – Pau, Oyonnax – Toulouse, Stade Français – Lyon.

Championnat du monde d’athlétisme, du 4 au 13 août

Si bien que les Mondiaux de Londres débutent ce vendredi, tous les regards seront rivés sur la deuxième journée de compétition, celle à ne manquer pour rien au monde. Sur les coups de 22h45, Usain Bolt s’élancera, si tout va bien, pour la dernière fois sur la ligne droite : le 100m. Un dernier hectomètre en compétition pour aller accrocher une quatrième breloque d’or à son palmarès. Depuis 2008, la Foudre n’a pas perdu une finale sur 100m, hormis sa disqualification pour faux départ en 2011. Une domination que le Jamaïcain souhaite prolonger jusqu’à ce samedi 5 août… mais aussi jusqu’au 12 août ! Car oui, ce sera bien ce jour-là que Bolt tira sa révérence, après le 4x100m.

Si tout le monde n’aura d’yeux que pour Bolt, d’autres stars seront présentes pour écrire un peu plus l’histoire de l’athlétisme. Parmi eux, Renaud Lavillenie espère, enfin, décrocher le titre mondial de la perche. Champion olympique, champion d’Europe, le Français manque d’un sacre aux Mondiaux pour boucler un palmarès déjà bien garni.

Mo Farah fera également l’objet d’une attente particulière. Sur ses terres, le Britannique conclura la première journée de compétition avec la finale du 10 000m. Cinq ans après avoir été champion olympique sur cette même piste, “Fly Mo” rêve d’un troisième sacre sur la distance, avant de voir plus grand avec un nouveau doublé 5000m – 10 000m.

Les moments à suivre : 10 000m Hommes, le 04/08 à 22H20 ; Finale 100m Hommes, le 05/08 à 22h45 ; Finale 100 m Femmes, le 06/08 à 22h50 ; Finale perche Hommes à 20h35 ; Décathlon le 11/08 ; Finale 4x100m Hommes le 12/08 à 22h50.

Pour Lavillenie, ce sera l’or ou rien.

Rugby : Coupe du monde féminine, du 9 au 27 août

Depuis 1991, sept éditions ont été jouées. Et par cinq fois, la France a fini sur la petite marche du podium. Mais cette année, les Bleues ont pour ambition de soulever le trophée. Une ambition non pas démesurée, mais boostée par leur victoire au Tournoi des VI Nations 2016. Toutefois, plusieurs nation font office d’épouvantails. L’Angleterre et la Nouvelle-Zélande restent les mieux armés pour obtenir le graal. Mais au-délà de l’enjeu purement sportif de la compétition, l’objectif du XV de France sera de promouvoir le rugby féminin dans le pays. On se souvient alors de l’engouement populaire révélé lors du dernier mondial, en 2014. À domicile, Gaëlle Mignot (capitaine) et ses coéquipières avaient conquis le public français. Reste désormais aux filles de Samuel Cherouk de continuer sur cette lancée, en y ajoutant un titre.

Matches des Bleues : France – Japon, le 09/08 à 20h45; France – Australie, le 13/09 à 20h45; France – Irlande le 17/08 à 20h45.

Euro de volley, du 23 au 3 Septembre

C’est sur un geste des plus improbables de Earvin Ngapeth que la France est devenue championne d’Europe en 2015. Deux ans plus tard, les hommes de Laurent Tillie débarquent avec la ferme volonté de réaliser la back-to-back. Récente vainqueur de la Ligue Mondiale, la “Team Yavbou” possède un total confiance gonflé à bloc. Surtout quand les Bleus connaissent déjà l’hisoire… En 2015, la France avait remporté cette Ligue Mondiale, quelques semaines avant le titre européen. Alors bis repetita ?

La poule des Bleus : Belgique, Pays-Bas, Turquie.

Euro de Basket, du 31 au 17 Septembre

Tony s’en est allé, les Bleus vont devoir faire avec. Pour la première fois depuis 1999, l’Équipe de France de basket disputera l’Euro sans son numéro 9 fétiche, Tony Parker, parti en retraite internationale après les JO 2016. Au delà de l’absence de TP, celles de Nicolas Batum et Rudy Gobert vont peser tout autant. C’est donc un groupe composé d’expérimentés et de nouvelles têtes qui seront au front durant l’Euro. Un nouveau départ pour les Bleus emmenés par Nando De Colo et Evan Fournier.

Les matches des Bleus : France – Finlande, le 31/08, Grèce – France, le 02/09, France – Islande, le 03/09, Pologne – France, le 05/09, France – Slovénie, le 06/09.

Nando De Colo sera le fer de lance des Bleus. (Crédit photo : fiba.com)

US Open de tennis, du 28 au 10 Septembre

Back in 2000’s ! C’est actuellement ainsi que nous vivons la saison 2017 de tennis. Depuis le début de l’année, Roger Federer et Rafael Nadal trustent les premières places à la Race ATP. Pour le dernier Grand Chelem de la saison, les deux acolytes apparaissent comme les deux favoris naturels au titre, étant donné le niveau médiocre de Murray et les forfait de Djokovic et Wawrinka. Rien ne semble priver l’un des deux d’un nouveau sacre à New York, à moins que Dominic Thiem parvienne à sortir de sa boîte au moment opportun.

Grand Prix de Belgique, le 27 août

Le suspense est à son comble ! Alors que Sebastian Vettel ne possédait qu’un seul petit point d’avance sur son rival Lewis Hamilton avant le GP d’Hongrie, l’Allemand a su se dépêtré des griffes du Britannique pour compter 16 points d’avance. À mi-saison, toutes les promesses sont tenues et le final risque de réserver des moments de tension. Et ce dès le GP de Belgique. Actuellement en repos d’un mois, les pilotes reprendront les débats à la fin du mois. L’explication entre Vettel et Hamilton approche, il faudra se montrer attentif à chaque course.

Mais aussi : Tour d’Espagne de cyclisme du 19/08 au 10/09, Championnats du monde de judo du 28/08 au 03/09, Finale de l’Euro féminin de football le 06/08.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up