Sport

L’agenda sportif de juillet 2017

L’été est arrivé, et il n’est pas venu tout seul. Outre la chaleur, les plages et les vacances, les événements sportifs se bousculent pour notre plus grand plaisir. Hop hop hop, le programme, c’est par ici !

Le Tour de France, du 1er au 23 juillet

La passe de quatre pour Christopher Froome ? Vainqueur en 2013, 2015 et 2016, le coureur Britannique reste le grand favori de la Grande Boucle, malgré un état de forme en dessous de ses performances habituelles. Favori donc, mais pas encore vainqueur. Derrière le “Kenyan blanc”, d’autres coureurs poussent pour monter sur la plus haute marche du podium. Le principal concurrent du triple vainqueur sera Richie Porte, son ancien coéquipier. Nairo Quintana, Alberto Contador ou Fabio Aru seront, eux aussi, à l’affût pour chiper le Maillot jaune à Froome. À moins que la tunique jaune soit portée, le 23 juillet à Paris, par un Français. Romain Bardet arrive en grande forme sur les routes françaises et ambitionne une victoire finale. Un sacre français est absent du palmarès du Tour depuis 1984, avec la victoire de Bernard Hinault.

PS : retrouvez notre article sur l’avant Tour ici.

Wimbledon, du 3 au 16 juillet

Cette année, tous les regards seront tournés vers le maître des lieux : Roger Federer. À 35 ans (bientôt 36), le Suisse est revenu à un niveau de jeu impressionnant. Vainqueur de l’Open d’Australie en janvier, Federer a choisi de zapper la saison sur terre battue pour se préparer idéalement à Wimbledon. Une préparation avec comme point culminant le titre à Halle. Toutefois, le fabuleux Helvète, à la recherche d’un huitième titre sur les courts londoniens, n’a pas été verni par le tirage au sort. Il débutera face à Alexander Dolgopolov (28 ans, 84e), puis il pourrait affronter Mischa Zverev au troisième tour, avant de retrouver Grigor Dimitrov (ou John Isner) en huitièmes puis Milos Raonic (ou Alexander Zverev) en quarts. Tout ça avant le possible duel avec Novak Djokovic en demi-finale.

Retrouvez les tableaux hommes et femmes.

Grand favori, Roger Federer veut accrocher un huitième Wimbledon à son palmarès.

Championnats du monde de natation, du 23 au 30 juillet

C’est avec peu de certitudes que la délégation française pose ses valises à Budapest. Orphelins de Florent Manaudou, tenant du titre sur 50m, et de Yannick Agnel, les Tricolores seront peu nombreux en Hongrie : seulement 9 nageurs, aucun relais. Une sélection restreinte qui fait suite à la fin de l’âge d’or de la natation française. Place donc à la nouvelle génération emmenée par Mehdy Metella (100m nage libre et papillon), Charlotte Bonnet (100 et 200m nage libre) ou encore Mélanie Hénique (50 m papillon). Des jeunes qui seront tout de même épaulés par deux rescapés : Camille Lacourt et Jérémy Stravius.

La délégation française :

Messieurs: Camille Lacourt (50 m dos), Geoffroy Mathieu (200 m dos), Mehdy Metella (100 m nage libre, 100 m papillon), Jérémy Stravius (50 m dos)

Dames : Charlotte Bonnet (200 m nage libre, 100 m nage libre), Mathilde Cini (100 m dos), Béryl Gastaldello (100 m papillon, 100 m dos), Mélanie Hénique (50 m papillon), Anna Santamans (50 m nage libre)

Euro féminin de football, du 16 juillet au 6 août

Est-ce enfin la bonne ? Toujours placée, jamais championne, l’équipe de France féminine de football est en quête de son premier grand trophée international. Aux Pays-Bas, les joueuses d’Olivier Echouafni vont tenter de mettre fin à cette série noire : 4ème aux JO 2012, 4ème à la Coupe du Monde 2011, Quart de finaliste à la Coupe du monde 2015, Quart de finaliste à l’Euro 2009 et 2013. Actuellement en préparation, les Bleues ne visent rien d’autre que la victoire finale.

Matches de poule des Bleues : France – Islande (18 juillet, 20h45), France – Autriche (22 juillet, 20h45), Suisse – France (26 juillet, 20h45)

Grands Prix de Formule 1

Amateurs ou amoureux de sport automobile, ce mois de juillet vous gâte avec pas moins de trois GP de Formule 1. Entre tension, suspense, rivalité, le championnat devient de plus en plus serré entre Sebastian Vettel et Lewis Hamilton. À tel point que les deux pilotes se sont quelque peu chauffés lors du dernier GP. D’abord en Autriche (9 juillet), puis en Grande-Bretagne (16 juillet), sur les terres d’Hamilton et enfin en Hongrie (30 juillet), la course pour le titre deviendra de plus en plus intense. Rendez-vous sur Divague pour les résumés complets de chacune de courses !

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up