Actualité Sciences

ActuScience : Magots, Brésil, Parkinson(…)

Divague revient sur l’actualité scientifique de la semaine : le Maroc tente de sauver les magots, la sécheresse au Brésil, l’origine de la maladie de Parkinson   résumé de l’essentiel.

Les magots en danger

Le macaque de Barbarie (ou magot), le seul macaque présent sur le continent africain, est menacé de disparition. Afin de tenter de le sauver, le Maroc a lancé un plan de sauvetage. Le pays mise surtout sur la sensibilisation de la population puisque le primate est en partie menacé par le braconnage pour l’exportation illégale, notamment vers l’Europe. Les magots ont déjà disparu de Tunisie et sont aujourd’hui moins de dix-mille, dispersés sur des terres en Algérie et au Maroc.

Sécheresse au Brésil

Dans le Nordeste Brésilien, même les cactus meurent. La région fait face à une sécheresse inédite qui est responsable de la perte de 90 % des récoltes. Mais si les conséquences sur les récoltes sont aussi importantes, c’est aussi que les besoins en eau ont augmenté au cours des dernières années, en même temps que la croissance démographique.

Maladie de Parkinson : une origine intestinale ?

Une étude suédoise publiée dans Neurology semble montrer que la maladie de Parkinson aurait une origine intestinale. Les chercheurs suédois, en analysant les registres nationaux, auraient mis en évidence que les patients à qui on a retiré une partie du nerf vague (qui relie le cerveau et le système digestif) ont moins de risque de développer la maladie. La maladie débuterait donc dans l’intestin et se propagerait dans le cerveau par l’intermédiaire de ce nerf.

Morts en Liberia

Au Liberia, une maladie inconnue est responsable de plusieurs morts. Des échantillons de sang de patients ont été envoyés aux États-Unis afin d’identifier la maladie, qui est responsable de fièvres et vomissements. Tous les échantillons ont été testé négatifs aux fièvres Ebola et Lassa. L’identification de la maladie devrait prendre quelques semaines.

En plus cette semaine

Côté anecdotes :

La fusée Ariane 5 a décollé jeudi quatre mai à Kourou (Guyane), quarante-quatre jours après la date prévue ;

Des rhinocéros noirs sont de retour au Rwanda, une première depuis dix ans ;

A la surprise des chercheurs, la sonde Cassini, qui a plongé entre Saturne et ses anneaux, n’a rencontré quasiment aucune poussière.

A voir/ à lire :

Pourquoi ne rit-on pas quand on se chatouille soi-même ? → à lire sur Science et Vie.

Pourquoi les planètes sont-elles rondes ? → à lire sur La Recherche.

Pourrait-on construire l’étoile noire de Star Wars ? → à lire sur Science et Avenir.

Léna Hespel

Étudiante en biologie à Lille, grande rêveuse et musicienne (pas grande cette fois), je voyage dès que possible vers d'autres contrées plus ou moins ensoleillées. En biologiste qui se respecte, je suis une grande fan des bébêtes en toute sorte et de tout ce qui pousse.

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up