Arts Atelier Calendrier de l'Avent 2016 Cinéma

Noël J-11 : Les meilleures séries de 2016

Après notre sélection des meilleurs films de Noël et des meilleures acteurs/actrices, il est temps de s’intéresser au petit écran. 2016 a été une année riche en séries et il est temps de faire le tri grâce à notre sélection, non exhaustive. 

Stranger Things

Je vous en avais déjà parlé en juillet  mais la série des frères Duffer a fait l’unanimité au sein de la rédaction. Avec son scénario et son ambiance dignes des meilleurs teen movies des années 80 et 90, on se retrouve à visionner les huit épisodes sans pouvoir en décrocher. Le casting n’est pas en reste avec un groupe d’enfants très talentueux (mention spéciale à Bobby Millie Brown et Gaten Matarazzo) et le retour de Winona Ryder (Beetlejuice, Edward aux Mains d’Argent) avec un rôle de mère désespérée que lui correspond à merveille. On attend donc de pied ferme la deuxième saison l’année prochaine tout en écoutant la BO géniale de cette série.

American Crime Story : The people vs. O. J. Simpson

Il n’y a pas que Netflix ou HBO qui proposent aujourd’hui des contenus originaux. FX nous a offert cette année une nouvelle série d’anthologie, le genre en vogue à la télévision américaine. Avec pour thème de cette première saison le procès d’Orenthal James Simpson, un footballeur américain accusé d’un double-homicide dans les années 90. Un ambiance prenante pour un programme qui a déjà gagné 4 Emmy’s, dont celui du meilleur acteur pour Courtney B. Vance, et bien sûr celui de meilleur min-série. A noter qu’il s’agit d’un spin-off d’American Horror Story.

BoJack Horseman

Aux premiers abords, BoJack Horseman peut sembler n’être qu’une simple série d’animation destinée aux enfants. Que nenni, on se retrouve à visionner une comédie satirique sur la vie à Hollywood. BoJack n’est autre qu’un cheval, ancien acteur de sitcom hollywoodien en pleine introspection. Entre drogues et soirées alcoolisées, on suit l’acteur déchu en quête d’une vie meilleure dans ce monde où animaux et humains se côtoient. Bourrée d’humour et de bonnes idées, BoJack est la série rafraîchissante de l’année.

Westworld

Westworld est probablement la plus importante série de cette année. HBO a fait très fort en lançant ce petit bijou de science fiction. Le topo ? Un parc à thème sur le Far West où les hôtes ne sont autres que des androïdes très réalistes. Les plus riches peuvent donc s’initier à la vie de cowboys dans cet environnement recrée à la perfection. Avec un scénario qui va crescendo (la réputation de HBO n’est plus à faire) et un casting qui mélange nouvelles têtes et grosses pointures (Anthony Hopkins et Ed Harris, rien que ça), on tient sûrement la série qui peut détrôner Game of Thrones. Autre gage de qualité, la série a été crée par un certain Jonathan Nolan, aussi talentueux que son frère.

3%

Les Brésiliens savent aussi créer du contenu de talent et 3% est là pour nous le prouver. Cette série dystopique dépeint une société où riches et pauvres vivent séparément. A l’âge de vingt ans, les personnes sont envoyées pour des phases de test permettant ainsi de savoir qui méritent de vivre parmi les riches dans leur paradis artificiel. On ne peut que songer à Hunger Games en lisant ce synopsis mais la série est plus profonde que ça. Le casting (entièrement constitué d’inconnus) joue juste et on se retrouve à enchaîner les épisodes sans s’en rendre compte, pour voir le dénouement. On ne saurait trop vous conseiller de regarder la série dans sa langue d’origine, ajoutant un charme à cette création Netflix.

The Night Of

HBO nous gratifie cette année de l’adaptation de Criminal Justice, une série britannique diffusée alors en 2009. Rebaptisée The Night Of et mixée sous la forme d’une mini-série, elle met en scène Riz Ahmed (déjà vu dans Night Call) et John Turturro. Le premier joue le rôle de Naz Khan, étudiant américain accusé d’un meurtre, et le second son avocat. 8 épisodes d’une tension vraiment saisissante qui valent le coup d’œil.

11.22.63

C’est le site de vidéo à la demande méconnu Hulu qui s’est occupé le premier de la diffusion de cette mini-série qui ne comportera qu’une saison. James Franco en tête d’affiche, George MacKay en révélation et Chris Cooper pour lancer la machine, un casting parfait pour l’adaptation du roman de science-fiction écrit par Stephen King. Et il faut dire que la formule marche vraiment bien avec ce scénario brillant. Franco joue le rôle de Jake Epping, un prof qui est encouragé par son ami Al Templeton de remonter dans le temps (en 1960) pour éviter l’assassinat de John Fitzgerald Kennedy à Dallas en 1963. Comment ? Pourquoi ? Pour le savoir, jetez vous sur ces 8 épisodes, produits par J.J. Abrams.

Black Mirror

Netflix a joué un beau coup en reprenant la production de cette série anglaise délaissée par la télévision britannique en 2014. Cette anthologie d’anticipation nous montre les dérives de la technologies dans un futur plus ou moins proche. Chaque épisode se regarde indépendamment et on se retrouve scotché devant ces histoires dérangeantes qui nous incitent à la réflexion sur nos propres rapports à la technologie. La saison trois peut se révéler un peu inégale en terme de scénario mais notre coup de cœur se porte sur l’épisode 4 « San Junipero » qui adopte un ton plus léger accompagné d’une superbe bande originale. A regarder d’urgence.

The Young Pope

La mini série crée par Paolo Sorrentino est un petit bijou qui dépoussière l’image vieillissante de l’Eglise. On y suit le destin du jeune cardinal Lenny Belardo (incarné par le remarquable Jude Law) devenu le pape Pie XIII. L’homme est un paradoxe et choque son entourage par son attitude atypique donnant ainsi une nouvelle image de la papauté. Le tout est remarquablement filmé par Sorrentino et ponctué de dialogues acérés servis par des excellents acteurs (Diane Keaton, Ludivine Sagnier, Cécile de France…). On vous conseille vivement cette création de Canal+.

Lastman

Ce mardi, la première saison touchait à sa fin, et déjà l’attente de la saison 2 paraît insurmontable…
Inspirée du manga français Lastman créé par Bastien Vivès, Balak et Michaël Sanlaville, la série animée nous plonge 10 ans plus tôt en plein centre de Paxtown, ville dans laquelle Richard Aldana a grandi.  Véritable je-m’en-foutiste, borné et « scandaleusement doué» en boxe, Richard se retrouve mêlé à une intrigue des plus mystérieuses. Après l’assassinat de son ami Dave, patron du club de boxe, Richard fait la connaissance de Siri, la fille cachée de son ami, recherchée par une société secrète appelée « l’Ordre du Lion ». Richard décide de prendre Siri sous son aile et se confronte à des forces qui le surpassent… Mais que diable allait-il faire dans cette galère ?

Lastman allie un humour décapant, des combats épiques et un surnaturel débordant. Tout le monde en prend pour son grade (même les mamans) ! Pour revoir les épisodes, ils sont en replay sur France 4 ou sur YouTube, alors on fonce, c’est d’la bonne on vous dit !

Nathan Ferrette
Thao Coubrun
Marion Monin-Iacono

 

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up