Arts Littérature

Sélection de la librairie Tirloy : policier, BD, récit de vie

Divague a débusqué Tirloy, campée dans la fameuse rue Esquermoise de Lille, à quelques pas du célébrissime Meert. Cette fois il s’agit d’une librairie généraliste. A l’image de la variété des genres et des sphères qui l’intéressent, la sélection Tirloy est très diversifiée et plutôt atypique. Une charmante découverte avec Charlotte Valois et Bénédicte Férot.

Quand le lecteur franchit le seuil de la porte, il découvre un lieu empreint de quiétude et d’authenticité : du bois recouvre les murs et accueille des piles désordonnées de livres ; derrière, dissimulés sous un plafond bas, on aperçoit un renfoncement intriguant, une mezzanine sombre et deux petits escaliers étroits que l’on n’oserait prendre… Impression sans doute liée à l’ancienneté de Tirloy, reconnue comme l’aînée des librairies indépendantes de Lille. Mais Tirloy déploie aussi une grande énergie dans l’organisation de rencontres, notamment dans des salons où « il y a une écoute mais aussi une participation du lecteur », précise Charlotte.

Présentation d’un récit autobiographique énergique, d’une revue-BD engagée haute en couleur et d’un roman noir social déroutant.

Être féministe et enceinte

Amandine Dhée, La femme brouillon, éditions La Contre Allée, 96 pages, 13€

Dans La femme brouillon, Amandine Dhée raconte cette étape charnière et pleine de tiraillements qu’a été sa grossesse. En tant que féministe, elle porte un regard décalé et décapant sur la maternité, le tout ponctué de passages drôles et plein de dérision : elle se voit comme une traître vis-à-vis de son groupe d’amies qui ne veulent pas d’enfants et refusent le cliché de la « mère parfaite ». Ses peurs et ses questions prennent donc forme dans un texte très court, une écriture très dynamique et provocatrice, qui rappelle ses débuts dans le slam : « j’avais envie de tranchant, d’aigu et surtout pas d’une langue enrobante et maternante. »

Topo : mi revue, mi BD

Topo, numéro 3, janvier-février 2017, 144 pages, 12,50€

Créé en septembre 2016, Topo reprend le principe de La Revue dessinée : tous les deux mois il livre l’actualité sous forme de BD – notamment pour répondre au sentiment d’incompréhension généralisé après la tragédie de Charlie Hebdo. Il s’adresse aux « moins de vingt ans », peut-on lire sur la couverture – mais Charlotte nuance, affirmant que ses reportages sont aussi destinés aux adultes : ils traitent de sujets de fond comme les primaires, l’administration Obama, ou encore ici « la théorie du complot » et « les cinq sens du monde virtuel » ; le tout avec l’envie de donner des armes à son lecteur pour réfléchir par lui-même et décrypter l’information dans la joie et l’humour.

Enquête dans une ville libérale en déclin et enragée

Emmanuel Grand, Les salauds devront payer, éditions Livre de Poche, 480 pages, 7,90€

Un curieux duo d’inspecteurs qui fonctionnent de manière complètement différente – l’un a des méthodes instinctives, l’autre, très techniques – mène des recherches dans une petite ville imaginée des Hauts-de-France, ravagée par le chômage à la suite de la fermeture des mines. La précarité a poussé les habitants à contracter des prêts captieux sur internet et les remboursements sont difficiles. Alors on se demande si l’usine en friche et l’assassinat de la jeune Pauline n’ont pas un lien. Dans ce roman social, Emmanuel Grand ménage une place importante à l’ambiance sombre et trouble qui règne dans les lieux, « sans aller à 200 km/h, sans quinze rebondissements toutes les deux pages », explique Charlotte.

 

Librairie Tirloy, 62 rue Esquermoise, 59000 Lille

Les recoins de Tirloy

Du mardi au vendredi : 10-19h

Lundi : 14h-19h

Site internet : https://www.librairietirloy.fr/

Page facebook : https://www.facebook.com/librairie.tirloy/

 

Agenda des événements à venir :

 

14 mars 2017 : « Une parole qui donne corps à des instants » avec Michel Bernard, auteur des Forêts de Ravel, à 18h à La Passerelle – Lieu de Silence (1er étage Euralille)

6 avril 2017 : rencontre avec Valérie Ting Cuong, auteure de Par amour, à 18h à la librairie Tirloy

0 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Scroll Up